20160413 174757IMG 146820151028 140832

AERAULIQUE : L'aéraulique désigne la branche de la physique qui traite de l'étude de l'écoulement de l'air et de ses applications. Les applications de l'aéraulique sont nombreuses dans les bâtiments: ventilation, traitement de l'air, climatisation, dépoussiérage et désenfumage.    

 L'objectif du test est le suivant :

- Evaluation quantitative : Détermination de l'indicateur réglementaire de perméabilité à l'air f représentant le débit de fuite d'air du réseau à 1 Pa, rapporté à la surface développée par celui-ci. Détermination de la classe d'étanchéité à l'air du réseau.

-Les normes spécifiques aux conduits ont défini 4 classes de fuites de A à D

-A étant la plus mauvaise des classes et D la meilleure

-Chaque limite de classe est 3 fois plus fuyante que la précedente

-Le HORS CLASSE de la RT est 2,5 fois plus fuyante que la A


- Evaluation qualitative : Recherche des fuites d'air par l'intermédiaire d'outils de localisation type générateur de fumée ou anémomètre à fil chaud+cônes.

LE LABEL EFFINERGIE+

Améliorer l'efficacité des systèmes de ventilation et la qualité de l'air rendant obligatoire la mesure de perméabilité des réseaux:

-L'étanchéité des réseaux doit être au minimum de classe A (cas 1)

-Il sera possible de mettre en place une démarche qualité  (cas2)

-la mesure sera effectuée par un opérateur qualifié effinergie (voir la liste des opérateurs sur le site effinergie.org)

La mesure des débits de ventillation n'est pas exigée. Elle est optionnelle

Pour l'obtention du label effinergie + ce test sera obligatoire et couplé à celui des enveloppes.

 

Les fuites d'air à travers les réseaux aérauliques peuvent avoir des conséquences néfastes sur les consommations électriques des ventilateurs et sur les consommations globales du bâtiment ainsi que sur la santé. Celles-ci sont d'autant plus accrues si ces infiltrations concernent des réseaux conditionnés (chauffage ou refroidissement en sortie de CTA ou gaines pour VMC double-flux). Il s'agit avant tout d'assurer les débits d'air suffisants aux bouches afin de permettre un fonctionnement optimal de la ventilation qui joue un rôle essentiel (qualité d'air intérieure, confort thermique, extraction de la vapeur d'eau des pièces humides) et d'assurer le respect des exigences de l'arrêté du 24 mars 1982.

 Pour un réseau aéraulique donné, l'étanchéité à l'air mesurée sur site ou en laboratoire peut varier jusqu'à 70 % (étude CETIAT : « étanchéité des réseaux : ventilation et perméabilité », 1999) d'où l'importance de la bonne mise en œuvre des conduits aérauliques in situ. L'obtention de bons résultats de perméabilité à l'air après installation relève d'une démarche qualité assidue tout au long du chantier. De plus, les équipements de ventilation évoluant vers des systèmes double-flux, les fuites d'air à travers les conduits deviennent la principale source de déperditions par renouvellement d'air


 Exigences des labels RT 2012 : oui la mesure de la perméabilité à l'air des réseaux aérauliques est obligatoire en Classe A , B C ou D!

Contrôles visuels sur la bonne mise en oeuvre du système de ventilation

Obligation du traitement de la perméabilité à l'air des réseaux aérauliques avec une exigence sur le niveau de la classe d'étanchéité à l'air des réseaux: Classe A

 

OPERATEUR CERTIFIE QUALIBAT 8721  MR 0015

 | Diagnostic Performance Energétique | étude thermique RT 2012 | Diagnostic immobilier accéssibilité des Handicapés | Thermographie infrarouge |  Audit energetique | Perméabilité du bâtiment | recherche de fuites d'eau| infiltrometrie cantal | | infiltrometrie en poitou charente |  infiltrométrie en charente maritime | infiltrometrie à la rochelle (17) |infiltrometrie du 17 | économie d'energie la rochelle |infiltrometrie RT2012 à la rochelle| infiltrolmetrie saintes |infiltrometrie rochefort | test de permeabilité à l'air à la rochelle (17)|infiltrometrie saintes|infiltrometrie en vendée|infiltrometrie ile de ré|infiltrometrie bordeaux|l'etanchéité à l'air des réseaux aéraulique|